Ecole doctorale pratiques et théories du sens - ED 31 - Université Paris 8
http://www.sens.univ-paris8.fr/spip.php?article1248
Entraînement à la présentation scientifique en anglais 2016
mercredi, 5 avril 2017
/ Secrétariat ED sens

Entraînement à la présentation scientifique en anglais 2016

 

Dans le cadre du programme de formation doctorale 2015-2015, l’ED Pratiques et théories du sens lance la session 2015 d’entrainement à la présentation scientifique en anglais.

 

Nous disposons pour cette session de 90h de formation. 10 heures de séances individuelles sont prévues par doctorant.

 

15 candidatures pourront donc être retenues

 

Vous trouverez ci-après une présentation de la formation.

 

Les doctorants intéressés doivent envoyer leur candidature directement à Mme Dana Cohen, formatrice (copie à l’ED) par mail : dcohlang@inbox.com

 

En précisant :

- le nom

- le titre de la thèse

- la discipline

- le laboratoire de rattachement

- l’année d’inscription en thèse en 2015-2016

- le niveau d’anglais (maîtrise de la langue correcte)

 

Les doctorants ayant le projet d’une communication en anglais le précisent.

 

Au vu des profils, Mme Cohen prendra contact directement avec les doctorantes candidats.

 

La présentation orale implique deux compétences : la présentation structurée (l’exposé même), et la présentation non-structurée (période questions, table ronde, discussion libre).

 

Le but de ces séances de coaching est de former les doctorants et améliorer leurs compétences dans ces deux visées. Surtout, les étudiants ont besoin de prendre confiance en leur capacité à communiquer clairement en anglais sur leurs sujets de recherche, même si leur maîtrise de la langue n’est pas parfaite. L’avantage du format individuel est sa nature modulaire, qui permet l’adaptation souple aux besoins spécifiques de chaque étudiant, tenant compte de leurs différents niveaux d’anglais et les différents niveaux d’expérience universitaire. Ce format leur permet de travailler sur ces compétences dans un environnement moins stressant.

 

L’entraînement est divisé en formation linguistique implicite et explicite. Le premier se fait à travers des discussions sur la structuration d’un exposé – soit un exposé spécifique prévu, soit un qu’ils avaient déjà présenté, ou un exposé préparé pour ces séances. Ce focus thématique est destiné à encourager une conversation libre en anglais, exigeant des étudiants de discuter leurs sujets de recherche et d’expliquer en détail leur argumentation et le raisonnement derrière la structure de leur exposé. Cette méthode leur permet de se concentrer sur le contenu de l’exposé et pas sur leur niveau de langue - ce qui leur permet à la fois d’acquérir de l’expérience et de réduire le stress. Les points grammaticaux explicites sont soulevés seulement si nécessaire, mais ne sont pas la cible des séances.

 

Quelques points spécifiques abordés :

 

- Le style et la formalité de langage ; différences entre le style oral et l’écrit.

- La terminologie scientifique et le jargon d’un domaine ; le choix des termes, les moyens de trouver le jargon d’une sous discipline spécifique ; les faux (et partiellement faux) amis.

- Le type de publics : la nécessité d’adapter un exposé aux divers publics avec différents niveaux de connaissance ou différents domaines de savoir, particulièrement pour les doctorants dans des domaines pluridisciplinaires.

- La présentation : les séances ultérieures (ou les séances avant un colloque prévu) sont dédiées aux répétitions de l’exposé préparé, afin de pratiquer la technique de présentation structurée devant un auditoire, en mettant l’accent sur la clarté des discours et prononciation. Le travail sur la prononciation et la terminologie ne se fait pas comme une fin en soi, mais comme un moyen d’augmenter la compréhension de l’auditoire.