Vous êtes ici :Accueil
  • %##3@

    Journée des doctorants : (S’)Exiler

  • %##3@

    Colloque Regards transatlantiques croisés sur les indépendances, Paris 1,2,3 juin 2016

Présentation L’Ecole doctorale Pratiques et...


Présentation
 
L’Ecole doctorale Pratiques et théories du sens est issue du renouvellement, en 1999, du programme de l’École doctorale créée en 1990 par Henri Meschonnic, « Disciplines du sens ». Elle est la plus importante ED de l’Université Paris 8, tant par le nombre des doctorants qu’elle encadre que par le nombre d’unités de recherche qu’elle rassemble et par celui des thèses soutenues. Elle rassemble des formations en littérature, philosophie, langues vivantes, histoire, science politique, sciences de l’éducation et psychanalyse. L’ED réunit ainsi des disciplines représentatives des sciences humaines (au sens de « humanities »), et se différencie par là même des écoles doctorales qui relèvent des sciences sociales. Le point de rassemblement entre toutes les formations consiste en une approche critique des disciplines et de leur fonction dans le monde contemporain. Une telle configuration est unique en Île-de-France.
 
Cette relative homogénéité favorise les échanges et les collaborations entre chercheurs d’unités proches ainsi que les partages entre les disciplines, comme en témoigne, par exemple, le programme des séminaires organisés chaque année par l’ED, ou les jurys appelés à siéger pour le concours des contrats doctoraux. Elle définit sa spécificité dans le paysage régional et national, où elle jouit d’une forte attractivité. Mais ses liens avec des universités étrangères, le nombre de co-tutelles qu’elle accompagne chaque année, le nombre enfin d’étudiants étrangers qu’elle accueille font également la preuve de son rayonnement international.
 

Les projets conduits au sein des unités constitutives reflètent à la fois un intérêt marqué pour des objets choisis, le souci de la qualité méthodologique des approches et l’attention prêtée aux situations humaines de la recherche. Leurs résultats ne valent que s’ils ont contribué, dans ces trois directions, à l’épanouissement de ceux qui les ont menés et des groupes auxquels ils s’adressent.